{Moi, mes seins & ma féminité…}

J’écris ce billet après m’être observée (mais genre vraiment) dans le miroir… Et avoir versé quelques (beaucoup?!) larmes. 

Je dois avouer que cela faisait quelques mois que je ne m’étais pas regardée ainsi, à regarder chaque détail, chaque centimètres de mon corps… Mais la avec ma perte de poids et le sport je me suis dit que je serai sûrement fière de voir les changements. Tu parles! J’aurais mieux fait d’y croire seulement! 

Oui je vois bien que je me suis affinée, ça je suis honnête. Je le vois.
Mais j’ai aussi et surtout vu ma poitrine.! (ouai on parle de seins…)

Cette poitrine qui fait de moi une femme! Parce que oui, à mes yeux c’est ma féminité. Ce que je mets en avant quand nécessaire, la seule partie de mon corps dont j’ai toujours été assez fière. Enfin ça c’était avant…

Avant d’enfanter…

J’aime mes filles d’un amour inconditionnel et sans limites. Là n’est pas la question! Mais quand je vois comme mon corps, précisément ma poitrine à morflé, mes larmes coulent. 

Jusqu’à présent je m’en sortait plutôt pas mal « seinement » parlant (t’as compris le jeu de mots ou pas?! 🙈). Lina à été tire-allaitée un mois seulement, Maély allaitée 5 mois et tout s’était bien passé. Pas de grosses séquelles apparentesMes, si ce n’est quelques vergetures.  La je ne sais pas si c’est l’allaitement de Théa (toujours allaitée à ce jour), ou bien ma perte de poids mais pfiou mes seins ont morflés.

Je ne m’en était pas vraiment rendu compte, mais les voir là dans ce miroir, différents, changés… ça m’a fait mal. Je me suis tout à coup sentie moins femme! Étrange de dire ça mais c’est la vérité. Mes seins sont ma féminité. Pas mes jambes, ni mon ventre, ni mon cul, mais ma poitrine. 

Alors je ne vais pas arrêter d’allaiter car nourrir ma fille est une si belle fierté. Mais il va falloir que je travaille sur comment apprendre à m’aimer ainsi. Moi qui pensais qu’en perdant du poids je me sentirai mieux, c’est raté!
Je pense déjà à quel maillot mettre cet été pour cacher un peu la misère!

Il y a quelques temps je suis retombée sur certaines photos que j’avais faites avec Emma (Je t’en parlais ici) Je me suis trouvée jolie et épanouie. Aujourd’hui je suis plus amincie que sur ces photos et pourtant je ne suis pas sûre que j’aurai l’assurance et le courage de repasser devant son objectif. Je me sens mieux dans mon corps… quand je suis habillée! Une fois que je me retrouve nue c’est une toute autre histoire! Heureusement que j’ai un homme compréhensif & aimant, qui à chaque remise en question, sait me rassurer, me cajoler… m’aimer!

En fait c’est bien vrai, peu importe les changements, je crois qu’on reste toujours insatisfaite mais surtout on ne se focalise que sur le « moins bien »!

Tu as des petits ou gros complexes toi?

Bisous bisous

2 pensées sur “{Moi, mes seins & ma féminité…}

  • 15 mai 2017 à 21:13
    Permalink

    Très jolie article et ça fait (tout de même) plaisir de voir encore des articles a coeur ouvert. Pour ma part la partie de mon coeur que j’appreciais (oui car là C’est pas l’âme cas du tout) c’est mes fesses et celle que je déteste que j’aimerais voir disparaître C’est mon ventre 🙁
    Je sais que d’avoir les traces « de la vie » ce n’est pas une tragédie mais pour une personne complexée comme moi si. Je suis loin d’être parfaite et J’ai du mal à m’aimer du coup au moindre défaut voyant je suis mal.

    Répondre
  • 15 mai 2017 à 21:13
    Permalink

    Mon plus gros complexe qui est apparu également après mes grossesses c’est mon ventre.
    Il est gros et gras.
    Alors que tout le reste de mon corps est mince. Du coup on ne voit que ça 😕

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *