{Le poids de ces regards}

23 ans, l’âge de sa renaissance… enfin c’est ce que je lui souhaite.
Je ne sais pas encore quand exactement, elle entrera dans cette pièce bleue & froide, nue sous un drap bleu également.
Quand ce moment arrivera, son cœur battra bien plus vite qu’à la normal, elle tremblera sûrement un peu, la peur sera là…
Mais quand ce moment arrivera, il faudra qu’elle se souvienne de tout l’amour que nous lui portons. Ainsi, tout doucement, la chaleur viendra l’entourer de nouveau et ses peurs s’apaiseront…
Ce jour-là, il arrivera en 2018.

Janvier 1995
{C} pousse son premier cri, qui sera suivit par celui de sa sœur {G} quelques minutes plus tard. Mes sœurs. Mes sœurs jumelles: {C&G}
2Kg480 et 47 cm pour {C}
2Kg420 et 47 cm pour {G}
Avec un mois d’avance, ce sont de beaux bébés =)

Elles vont grandir avec ce regard posé sur elles. Je devrais même dire “ces” regards, pour certains insistants face à ces  petites filles qui se ressemblent tant ; d’autres seront plutôt amusants… d’autres encore agaçants.
A cet âge là, je pense qu’elles n’avaient pas encore vraiment conscience de ces regards.

2005
Elles ont grandis. Beaucoup. Bien plus vite que certains de leurs camarades.
Je mesure 1m56. Je suis petite, ou plutôt pas très grande. {C} elle, elle mesure plus ou moins 1m70. Elle n’est pas vraiment petite, ou plutôt très grande!
Elle a 10 ans pour rappel à cette époque là.
Quand je lui parle, je dois lever les yeux, mais cela ne m’a jamais impressionnée! Je n’en reste pas moins sa sœur aînée… sa grande sœur!
Pas toujours facile de cohabiter, surtout quand elle essaie de se donner de l’importance avec sa grande taille! Et puis elle est “bien portante” comme on dit.
Ces regards qu’elle connaît depuis son plus jeune âge sont toujours là, présents.
Certains sont toujours gentils, d’autres bien plus méchants & moqueurs. Malheureusement il n’y a qu’elle (sa sœur évidemment) qui ressent ces regards sur elle. A l’adolescence, on le sait tous, les enfants ne sont pas tendres entre eux.
Les années passent… les centimètres s’ajoutent… 1m75! Les kilos aussi… Les regards aussi…

2016
Elle est essoufflée. Il fait chaud.
Je suis chez moi, à profiter de ce gros bidon tout rond et des vagues qui s’y dessinent quand j’y passe la main.

Le téléphone sonne. C’est ma sœur. Elle est fatiguée. Elle a chaud & elle est essoufflée.
Avec une gêne immense que je perçois même à travers le combiné, elle me demande si je veux bien venir la chercher car elle n’en peux plus, elle n’y arrive plus. Son corps qui l’enrobe bien trop, l’a fait souffrir et l’a lâche.
Malheureusement sans voiture je ne peux pas. Mais mon frère y est allé.
Ce jour-là, j’ai pleuré. Les larmes ont coulé car j’ai compris combien ce poids, SON poids, la pesait.
Des prises de sang plus tard, des rendez-vous, des examens… Le temps passe et les réponses arrivent. {C} est malade. Sa maladie, sans rentrer dans les détails fait qu’elle a bien trop d’hormones mâles que de femelles. Cette maladie déséquilibre complètement ses hormones.
Des traitements se mettent en place, mais les effets secondaires sont bien trop importants, bien trop dangereux.

2017
D’autres rendez-vous, d’autres examens, d’autres médecins… mais toujours ces regards. D’autres s’y ajoutent même.

Mais cette fois, des solutions sont apportées, des portes de sortie sont visibles, la lumière apparaît peu à peu… une décision… LA décision.
Une décision qui changera sa vie, une décision qui l’a sauvera certainement même.
Une décision, pas prise à la légère, car lourde de conséquences (tu l’as vu ce jeu de mots?) oui l’humour reste la meilleure arme 😉
Cette décision, c’est l’opération. La sleeve.
Une opération qui changera sa vie, mais aussi les regards qui l’entourent.

Je n’ai jamais eu ce regard sur ma petite sœur. Moi je vois simplement tout cet amour qu’elle dégage.
Mon regard, c’est celui de l’amour et je lui souhaite sincèrement qu’elle ne voit plus que lui à l’avenir.

{C} a 23 ans (bientôt), elle mesure 1m75 et porte sur elle tout le poids de ces regards.
Ces regards qui l’a font tant souffrir!

2018 sera ton année mon chat et je serai là, derrière toi pour faire changer tous ces regards!

Ce texte, j’y pense depuis longtemps, mais je n’aurai pas osé l’écrire car il est bien trop intime. Mais il y a quelques jours, elle m’a appelé en pleurant. Une énième personne s’est permise une réflexion (du genre “mais t’as grave grossi encore”) sans même savoir que derrière ce poids, ce cache la maladie… 
Alors aujourd’hui, je décide de poser des mots sur ses maux. 
J’espère tellement que ces regards changeront un jour, que les gens arrêteront de juger, sans savoir, sans connaître…

N’hésite pas à partager cet article, s’il te parle, ou s’il pourrait aider…
Et d’ailleurs, est-ce que ça te dirai de suivre en 2018, les différentes étapes de l’opération de ma sœur? Avant, pendant & après?

Bisous bisous

6 pensées sur “{Le poids de ces regards}

  • 30 décembre 2017 à 22:33
    Permalink

    Bonsoir,
    je viens de lire ton texte il est beau et émouvant, Je n’ai malheureusement pas de soeur et j’aurai tant aimé en avoir une aussi bienveillante que toi 😉
    Plein de courage à ta petite soeur et j’espère que tout se passera bien et qu’elle se sentira super bien.
    Karine 💋

    Répondre
  • 31 décembre 2017 à 02:35
    Permalink

    Bravo pour cet article plein d’amour. Je souhaite une année merveilleuse à votre petite soeur.

    Répondre
  • 31 décembre 2017 à 13:56
    Permalink

    Bon courage j’ ai le même souci avec une pilosité excessive en plus du poids et c’est pas facile <3 bon courage,
    Je perd du poids petit a petit, doucement mais surement car j' ai pas voulue passer par l' opération.
    Bonne fête de fin d' année a toute les 2.

    Répondre
    • 5 janvier 2018 à 22:49
      Permalink

      Idem pour ma soeur pour la pilosité, c’est dingue!!!!
      Ma soeur a vraiment beaucoup de difficultés à perdre du poids, c’est pour cela qu’elle a décidé de se faire opérer et surtout sa santé est en danger!
      Merci pour ton soutien en tout cas c’est hyper important <3

      Répondre
  • 3 janvier 2018 à 11:45
    Permalink

    Il est magnifique ton texte Virginie, et tellement vrai ! J ai les larmes qui m ont coulé, car je sais trop bien ce que « C » peut souffrir a cause du regard et des mots de certaines personnes ! J en ai beaucoup souffert etant jeune et mes filles aussi ! Pourtant « C » est tellement belle, aussi bien de l exterieur que de l interieur ! Je l adore ! Et je prie pour que tout ce passe bien pendant et apres l operation. Je la suivrais dans ces etapes, qui vont faire d elle une très belle jeune femme epanouie et bien dans sa peau ! Qu elle sache que ces amies seront toujours là pour et avec elle !
    Et pour terminer, j ai ete voir hier un film magnifique, que tout le monde devrait voir, il s appelle« Wonder» ! Un film justement sur la difference et le regard des autres !
    Courage ma petite «C» et merci Virginie

    Répondre
    • 5 janvier 2018 à 22:47
      Permalink

      Coucou Teresa,
      Merci pour ton petit mot, ça me touche & C aussi.
      J’ai la chance (si on peut dire) d’aimer écrire et faire transparaître ce que je souhaite (enfin j’espère!lol)
      J’espère sincère qu’elle se sentira mieux dans son corps et que les gens arrêteront de juger sans connaître l’histoire de la personne!
      Encore merci pour ton message et je note pour le film, maman m’en a parlé 😉
      Bisous

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *