{Cette journée devait être…}

Cette journée devait être magique, sous le signe de l’Amour et surtout d’une belle rencontre!
Nous sommes le 16 octobre. Je suis impatiente, heureuse, mais également stressée et imbibée par cette angoisse et cette sensation étrange.
Cela fait maintenant 3 mois que nous avons appris qu’un petit être est venu prendre place au creux de moi. Nous avons vu son petit coeur battre, mais depuis le début je ressens au plus profond de moi que quelque chose ne va pas.

 

Me voilà désormais installée dans le cabinet, à l’écran je vois apparaître ce petit corps, une petite tête, des petits bras, des petits pieds… Mais dès les premières secondes, je vois bien que le coeur ne bat pas.
Le médecin prend le temps de bien regarder, de mesurer, le silence est pesant. Puis il parle: “Je suis désolé, j’ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer, le coeur ne bat”.
Les secondes passent, mon regard est vérouillé à cet écran, et sur ce petit corps sans vie, les larmes coulent, une main se pose sur moi, mon mamour.
Les sanglots remplacent les larmes, je suis là sans être là, j’écoute sans écouter… Je me rhabille machinalement.

 

On passe dans le bureau, le gynéco parle, explique, mais je n’écoute pas… Je retiens juste que cela fait environ 10 jours que le coeur s’est arrêté.
Il explique que je vais prendre un cachet, et que dimanche je serai hospitalisée avec la prise d’autres cachets afin d’évacuer “l’oeuf” comme il dit.
Une infirmière entre quelques minutes après avec le cachet, les larmes se sont calmées, je sors du cabinet, traverse le couloir, vois tous ces bidons ronds, mais aussi le regard des gens emplis de questions à mon passage.
Je marche machinalement, on arrive à la voiture. Mamour me prend dans ses bras et là je craque! Je laisse exploser mon chagrin et ma douleur dans ses bras.

 

Une fois à la maison, je vais chercher toutes les petites choses se rapportant au bébé, je ne veux plus rien voir, je range et enlève tout.
Dès que je me pose, les larmes coulent et les images de ce petit corps me reviennent.
Mais surtout je réfléchis! Il va falloir l’annoncer aux filles! Comment expliquer & trouver les mots justes et les moins douloureux possible.

 

Je les entends qui arrivent, la porte s’ouvre et “MAMANNNNNNNN!!!!!!” => C’est trop dur je craque!
On les fait s’assoir, on leur explique et ma grande pleure, ma petite pleure “pourquoi?”, “C’est trop pas juste!” “et là ya plus de bébé?”
Je prends sur moi, mais craque de nouveau dans les bras de ma maman!

 

Je conçois que la nature fait “bien” les choses, ce bébé avait certainement un problème chromosomique comme dit le médecin… Mais je ne peux m’empêcher de me sentir coupable… Coupable de ces dernières semaines, où je me suis acharnée au travail sur un projet qui me tenait à coeur, de ne pas avoir écouté mon corps quand je sentais la fatigue, coupable d’avoir laissé ce stress m’envahir.
Et pire, je n’arrive pas à encaisser que ce petit être sans vie est en moi depuis environ 10 jours… mais surtout de me dire qu’il faut encore attendre jusqu’à dimanche afin de mettre un terme à cette épreuve et essayer de tourner la page!
Attendre… attendre que dimanche avec ce petit corps sans vie, là, au creux de moi, dans mon ventre…

 

Je n’arrive pas à prendre sur moi, sachant que je porte la mort, cette impression d’être un cimetière… Ces images qui ne me quittent pas…
Je le sentais… depuis le début je vis cette grossesse dans l’angoisse et l’inquiétude.

 

Depuis hier, je reçois beaucoup de messages, que ce soit des sms, des mp sur Facebook, me demandant comment s’est passé mon RDV… Je les lis, tous, mais je suis incapable de répondre, et je m’en excuse! Sachez que je lis tous vos messages, et que je lirai tous ceux à venir, mais ne m’en voulez pas de ne pas y répondre, je n’arrive pas à poser des mots simples, court sur ma douleur…
Mon coeur saigne tellement…

8 pensées sur “{Cette journée devait être…}

  • 17 octobre 2015 à 11:09
    Permalink

    Je n'ai aucun mot qui pourrait apaisé la douleur que tu ressent .. Je pense à toi à vous .. Et te souhaite du courage et de l'amour autour de toi .. ♥ 🙁

    Répondre
  • 17 octobre 2015 à 13:02
    Permalink

    Courage courage. J'ai aussi connu cette douloureuse expérience. J'ai mis longtemps à m'en remettre. Mon premier bébé, non reconnu officiellement, mais pour toujours dans mon coeur.
    Ne rejette pas la faute sur toi, c'était écrit comme ça, voilà tout.
    De tout coeur avec toi, que Dieu apaise ta tristesse.
    Angy

    Répondre
  • 17 octobre 2015 à 13:20
    Permalink

    Je pense a toi ma belle. Rien ne va te soulager pour le moment, le temps, ta famille t aidera au fils des semainez. Plein de courage….

    Répondre
  • 19 octobre 2015 à 22:36
    Permalink

    Je pense très fort à toi… Il n'y a pas de mot quand une personne qu'on aime souffre autant… Mais sache que tu as des t'as d'oreille pour entendre, même les silences, rester auprès de toi même si tu pleures, et quand le moment te sera venu de sortir la tête de l'eau, de pouvoir avancer, ces personnes seront là pour te servir de bequile,

    Je ne vais pas te dire que ça va passer, que la douleur s'en ira avec le tps, que c'était mieux ainsi…. Non non et non….. Ce bébé, cet amour vous l'avez conçu et aimé et déjà partagé. C'est un membre de la famille qui s'en va…. Un amour amer mais vrai, une douleur vive mais qui le fera vivre, et une épreuve qui vois soudera encore plus….
    Je suis tellement désolé….
    Je pense à toi même à des km, et fait ton deuil, ressource toi, et essaie de ne pas couler…
    Tendre baisers <3

    Répondre
  • 21 octobre 2015 à 15:03
    Permalink

    Je n'ai pas de mot … Ce doit être tellement atroce. Tu m'as fais couler les larmes je te souhaite tellement de courage.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *